Croyez le ou non nous sommes sous influence social

Croyez le ou non nous sommes sous influence social

 

Nous vivons dans une société où de plus en plus nous sommes amenés à collaborer avec les autres pour pouvoir atteindre nos objectifs. En interagissant avec autrui, nous subissons sans le savoir une influence qui agit sur notre vie en communauté, sur nos points de vue, nos décisions… Cela est possible car il n’a pas de rapport humain sans influence. Soit on est influenceur ou influençable. La plupart du temps, l’être humain opte pour le second choix.

On parle généralement de l’influence pour désigner un effet qu’exerce une chose sur une autre ou encore pour définir le statut de quelqu’un. Alors qu’en est-il de l’influence sociale ? En effet, l’expression influence social à une portée plus large. C’est cette pression ou puissance que nous avons sur des individus ou qu’ont les autres sur nous pour arriver à des objectifs de persuasion. Lorsque nous sommes soumis à une influence environnementale, nous avons tendance à accepter les idées, les valeurs des autres. En société, il existe (03) grands groupes d’influences, il ya les groupes d’associations qui sont des groupes auxquels nous nous identifions, il ya les groupes de dissociation qui sont des groupes auxquels on ne souhaite pas y appartenir et enfin il ya les groupes d’aspiration auxquels on aspire appartenir. Ces (03) groupes influent constamment sur notre quotidien.

Après avoir lu ses premiers mots, vous serez peut-être contre ses propos. Vous serez convaincu d’être nullement influençable et d’être plutôt purement influenceur. Eh bien, la suite de cette chronique vous fera sûrement changer d’avis.

Les mécanismes de l’influence sociale sont divers. Nous sommes dans une société remplie d’influenceurs . Cela passe par les réseaux sociaux, la science, la télévision, nos amis, la religion, notre groupe d’appartenance ethnique…. Nous adoptons généralement pour une logique conformiste c’est-à-dire le fait de suivre les idées adoptées par une majorité même si celle-ci est fausse. Face aux jugements d’un groupe d’individus auxquels nous appartenons, nous avons le choix entre la soumission et la résistance. Très souvent nous optons pour la soumission pour des raisons évidente comme le fait de ne pas paraître ridicule ou pour éviter de se faire repousser. Par exemple, le monde du travail est un exemple même de l’influence qu’a autrui sur nous. On ne prendra pas des décisions qui vont contre l’avis d’une majorité de peur de se faire virer ou de créer une mauvaise ambiance. Cette idée a d’ailleurs été développée entre 1951- 1956 par le philosophe Solomon E.Ash à travers plusieurs expériences. Il en est ressorti de ses expériences qu’un individu face à des avis unanimes avait tendance à s’y conformer même si ceux-ci étaient purement faux. Il est clair que le groupe influe sur nos comportements voire même nos valeurs. L’influence de la majorité a toujours primé sur la minorité.

L’influence sociale passe aujourd’hui beaucoup plus par les réseaux sociaux. Chaque jour, plus d’un milliard de personnes sont connectées sur les réseaux sociaux comme Facebook, WhatsApp, Instagram, Snapchat qui sont les réseaux les plus utilisés. Ses réseaux sociaux créent des influenceurs qui propagent des idées ou des concepts qui sont imités ou copiés par les internautes qui les suivent. Cela passe par des challenges. Ses challenges peuvent être ingénieux comme ridicules ou dangereux. Malgré cela, la communauté web sous influence de ses influenceurs réalise ses challenges comme pour reproduire. Cela se voit beaucoup à travers le réseau social Tik Tok.

Il n’y a pas si longtemps de cela, une nouvelle forme de marketing est devenue célèbre sur les réseaux sociaux. On parle maintenant de marketing d’influence. Vous avez peut-être déjà entendu ce mot sans savoir vraiment la signification. Le marketing d’influence est une forme de communication utilisée par les entreprises pour faire connaître leurs produits grâce à des influenceurs. Ces entreprises ont recours aux influenceurs pour élargir la connaissance de leurs produits ou de leur marque contre une rémunération ou d’autres avantages. C’est ce modèle appelé couramment << Placements de produits>>. Il ne fait aucun doute que l’on subit une influence directe à travers le visionnage d’une de leurs vidéos. Les réseaux sociaux sont la preuve même de l’influence sociale que nous subissons.

Déjà tout petits nous subissons des influences environnementales. Les enfants sont les plus influencés par la société durant leur cycle d’évolution. Cela commence d’abord dans le cercle familial où les enfants sont sous influence de leurs parents, puis progressivement d’autres facteurs sociaux viennent s’ajouter. On compte par exemple la télé qui diffuse chaque jour des millions de programmes. Étant enfant, on a tendance à reproduire les actions, les dires que nous voyons ou écoutons à la télé. Cela influe sur notre évolution et notre personnalité. Un enfant qui a l’habitude de visionner des chaînes pour adultes étant déjà tout petit va développer très vite des réflexes de pervers. Ce qui va conduire à une influence négative sur l’enfant . En grandissant, on découvre divers autres domaines sociétaux qui nous influencent comme la musique, les jeux vidéo…

N’oublions pas la religion qui est un très grand facteur d’influence social. La religion influence nos comportements, nos manières de faire. Pour quelqu’un qui croit en Dieu comme un Chrétien par exemple, il sait qu’il doit chaque jour avoir un bon comportement, de bonnes relations avec les autres et Dieu pour pouvoir aller aux paradis. Ceci, il l’entend de la bouche des prêtres ou encore il l’a lu dans la bible. À partir de cela, ses paroles entendues vont l’influencer à chaque fois dans ses actions et relations avec les autres. Il sera ceux qu’on peut appeler sous emprise religieuse qui est aussi un facteur d’influence social. Celle-ci influence notre libre arbitre et notre interprétation du monde qui nous entoure.

L’influence sociale ou la pression sociale que nous subissons peut conduire à (02) deux résultats : soit à une facilitation sociale qui nous pousse à nous surpasser en société, soit à une détérioration sociale qui nous pousse à avoir des comportements en société des plus reprochables. Les personnes qui sont timides n’ont pas toujours grande confiance en elles. Cet état qu’elles entretiennent peut leur être fatal si elles subissent la mauvaise influence. Ce sont d’ailleurs les personnes les plus facilement influençables car on peut les convaincre sans grand effort d’adopter un choix qui ne les correspond pas. Les personnes de nature ouvertes en société n’échappent aussi à cela . Cela est soutenu par Emmanuel Kant, Idée d’une histoire universelle au point de vue cosmopolitique qui affirme que <<L’homme est un animal qui du moment où il vit parmi d’autres individus de son espèce a besoin d’un maître. Or ce maître, à son tour, est tout comme lui un animal qui a besoin d’un maître>>. De là, on comprend que l’homme ne peut faire abstraction de l’influence sociale et même que cela est nécessaire à son évolution.

À travers cet article, je voulais vous montrer qu’être sous influence sociale n’est pas un signe de faiblesse comme nous avons l’habitude d’entendre. Cela n’arrive pas qu’à vous, tout être humain quelques soit son rang subit une influence. C’est la manière de l’exploiter qui diffère. J’espère à travers cet article avoir pu vous influencer positivement afin que vous puissiez choisir les meilleures influences à avoir dans votre vie.

Adico Paul

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.